110 mètres de haut, un tiers de la Tour Eiffel... Ces monstres de fer et de béton sont obsolètes... Pour placer leur ancien matériel, les industriels continuent à massacrer notre patrimoine rural alors qu'ils savent que l'avenir est ailleurs...

Et pourtant il existe maintenant beaucoup de solutions alternatives : route solaire, biomasse, arbres à vents etc...

Et si les milliards distribués sous forme de subventions aux promoteurs industriels servaient à la recherche de solutions VRAIMENT écologiques ?

Lien vers les solutions alternatives

LA DÉPÊCHE  DU 25 JANVIER 2016

 

Une série de panneaux tendant à mobiliser l'opinion publique contre la reprise du projet d'implantation d'éoliennes par la societé Valeco sur la colline de Saint-Pierre-le- Clair, dans les communes de Bouriège et Tourreilles, a fleuri aux endroits stratégiques où la circulation est importante dans la nuit de vendredi à samedi. Elles ont disparu aussi rapidement, mais les automobilistes ont eu le temps de lire les panneaux «Tourreilles dit non», déclinés en sept appréciations : «Trop haut», «trop près», «trop de massacres», «trop destructeur», «trop dangereux». Cette initiative illustre la forte mobilisation de la population de Tourreilles, dont 101 personnes sur 140 ont signé une pétition affirmant leur désaccord. Il est à parier que la campagne d'information engagée cette fin de semaine sera reconduite prochainement au moins pendant sept semaines, à raison d'un panneau différent en modèle réduit. Dans un courrier adressé au maire de Bouriège, Francis Lesort, président de l'association «Les amis de Saint Sernin», le met en garde contre «ces sociétes spéculatives qui tablent sur la naïveté, voire la connivence des maires pour arriver à leurs fins sans autre souci que celui de leur seul propre intérêt».

La Dépêche du Midi

Lien vers l'article